La carte d’identification biométrique remplacera désormais la carte d’identité nationale et la carte NINA (numéro d’identification national)

Partagez:

La carte d’identification biométrique remplacera désormais la carte d’identité nationale et la carte NINA (numéro d’identification national). Au sein de la nation, la population se félicite de cette nouvelle.

La décision a été annoncée par l’administration de transition il y a quelques semaines. Ils soutiennent que l’objectif de cette nouvelle carte est d’encourager la mobilité libre et sûre des populations.

Les habitants du pays attendent avec impatience cette carte biométrique. C’est la situation de Yorosso, dans la région de Koutiala. Cette nouvelle carte permet à Diolo Cissé, le secrétaire général de la mairie, de faire le lien entre les données de l’état civil. « La carte biométrique est une avancée. En outre, je pense que nous devons coopérer avec les organismes sous-régionaux, notamment l’UEMOA et la CEDEAO. Dans d’autres pays frontaliers, comme le Burkina, la carte biométrique est utilisée. Nous devons reconnaître que la numérisation de ces statistiques au Mali est crucial.

Une percée dans la lutte contre l’immigration clandestine

Baba Moulaye est le président de la société civile de Tombouctou, au nord du Mali. Il pense que cette nouvelle carte contribuera à la diminution de la migration irrégulière. Selon lui, un grand nombre de ces étrangers possèdent la carte nationale d’identité malienne. « Vous avez peut-être entendu dire que beaucoup de migrants sont des Maliens. « En général, ce ne sont pas des Maliens, mais plutôt des porteurs de papiers », a-t-il expliqué. Selon lui, pour éviter de telles situations, « il faut une carte d’identité dont la fabrication exige beaucoup de sécurité pour qu’il ne puisse pas être falsifié. » Il dit que c’est une évolution positive pour les Maliens.

A partir de la base de données administrative du recensement de l’état civil, cette carte d’identité biométrique sécurisée sera générée (Ravec). Et une fois acceptée par le Conseil national de transition, elle serait mise en œuvre sur toute la zone, se souvient le gouvernement.

2

Partagez:

La carte d’identification biométrique remplacera désormais la carte d’identité nationale et la carte NINA (numéro d’identification national)