Fête de fin d’année : une période de bonne affaire

Partagez:

A quelques jours de la fête de Noël et la Saint sylvestre, les marchés de Bamako sont inondés de monde. Au marché de Noël de l’ACI 2000 à Hamadallaye, les vendeurs venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger et de la capitale malienne exposent leurs marchandises. Si les exposants estiment que les prix des articles sont abordables, les visiteurs affirment que les articles sont chers comparativement à l’année dernière.

C’est sous des notes musicales que les visiteurs font des allers-retours dans ce marché de Noël. Seydou Diallo styliste créateur est un des exposants. Il affirme que « les clients viennent timidement et espère la clientèle d’ici le 25 décembre prochain ».

Non loin de lui, se trouve un jeune couple Oumar et Safiatou. Ils sont venus acheter des habits et quelques accessoires pour la maison. Pour madame, les prix des articles sont excessifs.

A noter que cette foire a débuté le jeudi 15 Décembre 2022 et se poursuivra jusqu’au 02 Janvier 2023.

Des promotions à gogo

Les fins d’années sont aussi l’occasion pour de nombreuses personnes de s’offrir du neuf, de refaire leur garde-robe ou son salon. Une chose, que les commerçants ont compris. Pour faire dépenser les clients au maximum, ils ont instauré ce qu’on appelle « les promotions, les soldes ou encore les liquidations ».

Meubles, habits, accessoires et services, en cette fin d’année les commerçants font une réduction sur tout. Sur les réseaux sociaux, dans les boutiques, ou même sur les voies publiques, les articles de luxe ou bas de gamme sont soldés. Pour ces deux clients rencontrés « c’est juste une technique pour attirer la clientèle, sinon au fond les commerçants ne font presque pas de réduction ».

Si Abdoulaye Traoré, vendeur d’appareil électronique soutien que « ce n’est pas pour refourguer ses appareils défaillants », Fatoumata Touré a réduit le prix de quelques engins « pour fidéliser sa clientèle ».

Selon des spécialistes, des soldes répondent généralement à un calendrier, si l’objectif financier n’est pas atteint le commerçant peut le prolonger.

Copyright Malijet © 2008 – 2022. Tous droits réservés

Source: Studio Tamani

17

Partagez:

Fête de fin d’année : une période de bonne affaire

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires