Tes convictions

Partagez:

Tes convictions

Je suis intimement convaincue que chacun d’entre nous a le droit de vivre la vie professionnelle qu’il souhaite. Celle dont il rêve. D’aimer ce qu’il fait. D’utiliser ses talents. De trouver sa juste place.

Chacun d’entre nous a le droit de faire quelque chose qui lui va comme un gant plutôt que de se transformer chaque jour pour faire quelque chose qui ne lui correspond pas.

Vous avez le droit de devenir artiste même si vous faites de la finance. De faire un métier manuel même si vos parents vous voyaient plutôt avocat. De devenir écrivain après avoir été enseignant.

Et non seulement je suis convaincue qu’on a tous ce droit de faire ce qui nous convient le mieux, mais je suis convaincue que c’est même un vecteur de réussite.

Un jour, j’expliquais à des étudiants que nous allions travailler ensemble sur le thème de l’entrée dans la vie professionnelle avec pour objectif non pas de les aider à trouver un job, mais de les aider à trouver un job qu’ils aiment. Une étudiante a pris la parole « mais madame, c’est déjà bien si on trouve un job, non ?». Eh bien…pas tout à fait

D’abord, parce que quand vous cherchez un job, vous êtes bien plus convaincant quand votre enthousiasme est réel, quand ça transparait que vous êtes motivé par le job, par la mission, par l’entreprise.

Et ensuite, parce que quand vous êtes bon dans ce que vous faites et heureux de le faire, tout le monde est gagnant !

« Le monde a besoin de ce don que vous seul avez » est le slogan de la coach américaine Marie Forleo. Si vous êtes à la bonne place dans votre job, là où vous pouvez donner le meilleur de nous-même, vous contribuez forcément à rendre le monde meilleur.

(Visited 1 times, 1 visits today)
Partagez:

Articles Simulaires

Partager
Partager