SAMUEL ETO’O PARLE

Partagez:

SAMUEL ETO’O PARLE

Depuis que j’ai pris la présidence de la FECAFOOT, je n’ai jamais touché mes indemnités de fonction qui s’élève à 3.800.000 FCFA le mois, avantages compris.
Je voyage partout dans le pays et le monde entier pour promouvoir le football camerounais et l’image de notre pays à mes propres frais.
Je comprends pas pourquoi je suis combattu par mes propres frères qui refusent de voir le football camerounais décoller”
(Visited 7 times, 1 visits today)
Partagez:

Articles Simulaires

Partager
Partager