On a peur de reconnaître qu’on s’est trompé dans un choix important

Partagez:

On a peur de reconnaître qu’on s’est trompé dans un choix important

“On a peur de reconnaître qu’on s’est trompé dans un choix important, notamment du fait de la perte de confiance en soi que cela implique. En effet, “comment suivre cette fois son instinct quand on a pas su précédemment prendre les bonnes décisions ?”, peut-on intérieurement se demander. « On a construit tout un univers à deux. Après le départ, il faudrait trouver le nouveau soi. (…) Cela fait peur ! », affirmait une sociologue dans une interview sur le sujet.

Rentabiliser son couple

Si elles ont aujourd’hui réussi à franchir le pas et à se séparer de leurs conjoints, Isabelle et Alice se sont finalement toutes deux confrontées à un obstacle cognitif déterminant dans le refus d’accepter, ou du moins, d’enclencher le processus de séparation. Outre la difficulté incontestable de rompre un engagement solennel que l’on a contracté avec fermeté, ceux et celles qui n’arrivent pas à se séparer sont victimes de ce qu’on appelle communément “l’effet du coût irrécupérable”, soit le “sunk cost effect”.

(Visited 1 times, 1 visits today)
Partagez:

Articles Simulaires

Partager
Partager