La dépendance Mbappé touche à sa fin

Partagez:

La dépendance Mbappé touche à sa fin

Souvent dépendant de Kylian Mbappé la saison dernière, le Paris Saint-Germain souhaite y remédier. L’entraîneur Christophe Galtier accordera moins de responsabilités à son attaquant, qui devra également accepter de réduire son temps de jeu par précaution.

En tant qu’entraîneur de l’OGC Nice la saison dernière, Christophe Galtier avait établi le même diagnostic que tous les observateurs. Le Paris Saint-Germain souffrait d’une Kylian Mbappé-dépendance. Un défaut que le nouveau coach parisien souhaite effacer. « Il ne faudra pas lui donner toute la responsabilité du résultat », confiait le technicien après sa nomination, dans une déclaration qui avait surpris, et qu’il assume totalement et sans aucun problème, quelle que soit la portée de ces propos

Moins de responsabilités pour Mbappé au PSG

« C’est mon point de vue. On ne va pas lui faire porter toute la responsabilité, a répété Christophe Galtier au journal L’Equipe. C’est un garçon de 23 ans, qui a une certaine maîtrise des événements. Il sait ce que les gens vont attendre de lui, mais il y a aussi d’autres joueurs autour. Je ne cherche pas à lui enlever une certaine pression. Kylian sait ce qu’il veut, sait où il veut aller, ce qu’il veut faire de sa carrière, donc automatiquement, cette pression, il l’a. Bien sûr qu’il assume ce leadership. »

L’attaquant français devra désormais partager ce rôle de sauveur. Mais aussi accepter quelques passages sur le banc des remplaçants. « Si on veut gagner en fraîcheur et éviter les blessures, il va falloir trouver un équilibre dans le temps de jeu, a prévenu l’entraîneur du Paris Saint-Germain. (…) Difficile de le faire sortir ? Pourquoi ? Ils veulent tous tout jouer et c’est très bien. Ils veulent tous battre des records. Tant mieux. Ce sera à moi de bien manager pour que tout le monde soit très performant et remplisse les objectifs collectifs et individuels. »

Reste à savoir comment réagira l’ancien Monégasque, lui qui devra également partager la pointe dans le 3-5-2 imaginé par Christophe Galtier. « Je veux l’associer à un autre attaquant. Kylian est quelqu’un qui aime la profondeur, très à l’aise techniquement, capable de jouer entre les lignes. A partir du moment où je souhaite l’associer à un autre attaquant, il faut que ce soit un profil différent. Un point de référence, dans la surface de réparation », a décrit le natif de Marseille, catégorique sur la gestion et sur l’utilisation du joueur le plus important de son vestiaire.

(Visited 1 times, 1 visits today)
Partagez:

Articles Simulaires

Partager
Partager