La bonne attitude à avoir lors d’un entretien d’embauche

Partagez:

La bonne attitude à avoir lors d’un entretien d’embauche

Codes vestimentaires, jeux de regards, manière de s’asseoir, de parler, de bouger… Autant de questions qui peuvent vous stresser pendant l’entretien d’embauche. Nous avons mené l’enquête auprès de différents intervenants afin de vous fournir les meilleures astuces pour avoir l’attitude idéale lors de votre prochain entretien.

Première impression

« Prenez soin de confirmer l’entretien soit par téléphone soit par courriel, et surtout de téléphoner si vous faites face à un quelconque imprévu qui vous retarde ». Présentez-vous, bien sûr, dans une tenue adéquate pour le travail auquel vous postulez, même pour de l’intérim : ce n’est pas parce qu’il s’agit de travail temporaire qu’il faut négliger votre apparence. Ayez une attitude professionnelle dés que vous entrez dans l’enceinte de l’établissement. Prenez garde à votre posture pendant que vous patientez, prenez le temps d’éteindre votre portable et profitez-en pour vous familiariser avec le milieu. Soyez courtois et souriant avec toutes les personnes que vous rencontrez.

Pendant l’entretien

Ca y est ! Vous faites face à votre recruteur. « Contentez-vous d’être avenant, serrez-lui la main de façon franche, une main trop molle est souvent perçue comme un gage de timidité ». Regardez votre interlocuteur dans les yeux, tenez-vous droit, soyez souriant, car « dans les relations humaines, le sourire est essentiel ».

Vous pouvez ensuite vous asseoir franchement dans votre fauteuil, et vous mettre à l’aise sans pour autant vous affaler. Faites attention à ne pas envahir l’espace du recruteur. Ne vous étalez pas sur son bureau, il est préférable de vous munir d’une chemise rigide qui pourra vous servir de support lorsque vous serez amené à prendre des notes. De même, un recruteur préfèrera que vous reculiez de quelques centimètres le siège qui vous est destiné, afin de laisser à chacun son espace. Une fois l’entrevue commencée, soyez proactif, prenez quelques notes, adoptez un ton fluide et restez à l’écoute de votre interlocuteur. Si vous faites face à plusieurs recruteurs, prenez soin de balayer l’auditoire du regard.

Fin de l’entretien

À la fin de l’entretien, n’oubliez pas de le remercier, et de lui demander quand et comment vous allez reprendre contact. N’hésitez pas à aborder la question de la rémunération si cela n’a pas été fait durant l’entretien. Le recruteur y verra une marque d’intérêt supplémentaire pour le poste : « vous ne devez pas avoir peur de parler de vos prétentions salariales, vous n’offrez pas des compétences gratuitement ».

(Visited 1 times, 1 visits today)
Partagez:

Articles Simulaires

Partager
Partager