Je ne peux pas avouer et me retrouve prisonnière

Partagez:

Je ne peux pas avouer et me retrouve prisonnière

Vingt fois par jour, Je vérifie les comptes Facebook et mails de son partenaire, qui vit dans une autre ville. « Au début c’était juste deux trois fois par jour, pour me rassurer. Je n’ai jamais essayé d’arrêter car je sais que j’en suis incapable. Je suis accro, c’est comme une drogue « . A la différence du cas pathologique, Je vis emmurée dans son silence depuis trois ans, trop honteuse pour avouer. Quand elle a finalement découvert qu’il flirtait avec une autre fille, elle s’est retrouée prise au piège. « Quand il me dit qu’il n’y a que moi, je rêve de lui montrer ces conversations. Notre relation est basée sur la confiance, je me retrouve prisonnière. Si je lui dit que j’ai violé son intimité, ce serait la pire des choses pour lui « . À vouloir obtenir la toute puissance, Je se retrouve pieds et poings liés.  » La plus grande punition du curieux c’est de garder sa curiosité pour lui. Si on avoue qu’on a fouillé, c’est terrible pour le couple » . Avant d’ajouter… » Un couple, c’est la création du  » nous « . Quand vous fouillez, vous reprenez votre  » je « . On prend le risque que la relation s’arrête, cette idée peut plaire inconsciemment « .

Des crises positives

L’espion n’est d’ailleurs pas seul en jeu. Il n’est pas rare non plus que les pincés l’aient en réalité bien cherché.  » Il n’est pas rare de voir des gens s’embarquer dans une relation extra-conjugale et ne pas savoir comment en sortir, une fois lassés. Ils laissent alors traîner des preuves par négligence, leur conjoint les trouve, provoque un qui leur sert d’excuse pour rompre avec leur amant « . Il y également ceux qui fouillent pour déculpabiliser, ayant eux-mêmes fauté.  » Comme par hasard, celui qui espionne n’est en général jamais tout blanc. Au fond, il espère voir que l’autre a fait pareil, cela fait un point partout « .

C’est ce qui est arrivé à Agathe et Pierre. Alors que lui était parti en Chine, elle le trompe. Il fouille dans ses messages et découvre tout. Lui reproche. Puis, une fois rentrée, c’est Agathe qui va chercher dans les messages de ce copain irréprochable. Surprise : il avait fait de même, sans passer aux aveux.  » Il ne pouvait plus se cacher, impossible de reculer. On a discuté posément. Cette expérience nous a rendus moins bêtes et naïfs. Depuis, on a arrêté de croire que nous étions purs « . Les écarts qui ont suivis ont été passés aux aveux. De quoi satisfaire le Dr Neuburger pour lequel « l’idée que la fidélité et la confiance sont acquises dès le début est stupide. Cela se construit dans le temps « . Faisant ainsi de l’espionnage avoué une opportunité de réinventer son couple.  » Cela veut dire que la relation va mal, c’est l’occasion de faire le bilan, de se demander si l’on veut rester ensemble. Les crises sont aussi positives « .

(Visited 1 times, 1 visits today)
Partagez:

Articles Simulaires

Partager
Partager